L’e-réputation : définition, caractéristiques, enjeux

Connaître et évaluer sa réputation, son image, en tant que personne ou pour son entreprise, a toujours été important au niveau individuel ou pour permettre aux organisations de définir leur stratégie. Avec l’avènement d’internet, du Web 2.0, la multiplication des réseaux sociaux, du partage de contenus, des contributions des internautes, l’apparition d’outils de notation des individus et des services, l’e-réputation prend une ampleur sans précédent. Elle devient mondiale, publique, intemporelle. Mais le concept reste flou pour beaucoup, d’où cette synthèse proposant une définition, évoquant les caractéristiques et les enjeux de l’e-réputation.

Qu’est-ce que l’e-réputation ?

Concept grandissant, l’e-réputation, appelée également web-réputation, cyber-réputation ou réputation numérique, s’est développée avec la montée en puissance du Web 2.0. De l’anglais « e » (electronic) et du latin « reputatio » (« évaluation »), l’e-réputation représente l’image et la notoriété d’un individu, d’une marque ou d’une entité (entreprise, collectivité locale…) se dégageant de l’ensemble des propos, opinions, photos, dessins… diffusés sur un réseau numérique (courrier électronique, sites internet, forums, blogs, réseaux sociaux), par une ou plusieurs personnes.

Attention à ne pas confondre l’e-réputation avec :

  • « l’identité numérique » est constituée par les traces laissés par au quotidien par un internaute sur le web de manière formelle (profils, CV en ligne, coordonnées) ou informelle (commentaires sur les forums, photos, avatars…).
  • le « personal branding » : promotion de sa personne, son identité en tant que marque grâce à des techniques marketing utilisant au maximum les outils du Web 2.0.

Les caractéristiques de l’e-réputation

Une opinion étant un jugement de valeur, l’e-réputation ne repose donc pas forcément sur des faits ou des données observables et quantifiables. L’évaluation peut être juste ou injuste si elle s’appuie sur des préjugés, rumeurs, voire des mensonges visant à détruire un rival.

Les données constituant notre e-réputation peuvent être explicites et implicites. Elles proviennent de l’organisation elle-même (actions de communication, communiqués de presse, interviews des dirigeants…), ses employés (données professionnelles dans les profils et CV, note et commentaires sur l’entreprise), ses clients (avis d’utilisateurs, forums), ses concurrents (publicités comparatives, interviews) ou de personnes-relais (consommateurs, bloggeurs, twitterrers…).

Avec Internet, notre réputation devient mondiale, publique et acquiert une nouvelle dimension, celle de la temporalité : chaque événement est enregistré et reste accessible à l’ensemble de la population pour une durée indéterminée. Les réseaux sociaux, les blogs et le Web 2.0 ont ainsi provoqué la prolifération des informations sur le net et la difficulté d’effacer les traces qu’on y laisse. D’où l’importance de gérer notre e-réputation plutôt que de laisser quelqu’un d’autre s’en occuper.

Enjeux : l’e-réputation se créée, se développe et se gère

Difficilement contrôlable, l’e-réputation se cultive et se travaille sur le long terme. Elle ne se résume pas à quelques outils techniques. Tous les éléments étant reliés sur la toile, la cohérence de l’ensemble construit l’autorité.

Identiques pour les entreprises et les individus, les problématiques de gestion d’image conduisent à mettre en place une veille d’opinion/image spécifique pour suivre ce qui est dit de nous sur le web. Une bonne connaissance du référencement, de la rédaction ou l’écriture web et du marketing se révèle également utile pour développer une e-réputation plus proche de l’image que l’on souhaite donner.

Pour prendre son e-destin en main, il ne s’agit plus simplement de faire acte de « présence » sur le web, mais d’être visible : se démarquer des autres internautes ou sites d’entreprises par la publication de contenus à forte valeur ajoutée, être présent dans des discussions sur des thématiques en rapport avec son activité tout en maîtrisant son image de façon durable.