Comment ajouter de la valeur à l’information ?

Ajouter de la valeur à l’information, c’est déjà bien. Mais le faire de façon à satisfaire son public, c’est mieux. Donc, toute démarche doit commencer par une analyse des besoins et attentes des utilisateurs pour trouver la meilleure façon d’y répondre en choisissant l’une des quatre manières d’ajouter de la valeur.

Bien connaître les besoins et attentes de son public

Pour cela, il n’y a pas forcément besoin de se lancer dans des enquêtes longues et coûteuses. L’attention, l’observation et l’analyse permettent déjà beaucoup. Ainsi, pour satisfaire le lectorat de ce blog par exemple, je fais très attention aux commentaires que vous postez sous les articles, aux mails que vous m’envoyez, j’observe les articles les plus relayés sur Twitter ou Facebook, le pourcentage d’ouverture des mails que je vous envoie et le taux de clics sur le lien vers le nouvel article. Je vous ai également proposé de choisir le sujet du bonus pour l’inscription à la newsletter. Tout cela me donne des indications sur les sujets qui vous intéressent le plus. Pour me permettre de mieux répondre à vos besoins, je vous invite donc à commenter les articles ou m’envoyer vos questions et suggestions par mails.

Au-delà de ces observations, il faut aussi tenir compte des trois motivations principales de la plupart des personnes :

  • obtenir ce qui leur manque pour résoudre un problème, surmonter un obstacle, prendre une décision, satisfaire leur curiosité…
  • gagner du temps (ou ne pas en perdre inutilement)
  • avoir un bon retour sur investissement

Dispensant du contenu gratuitement, ce blog est conçu pour répondre à ces besoins grâce aux articles synthétiques définissant les concepts du domaine et leurs enjeux, aux fiches méthodologiques pour savoir comment faire pour améliorer votre efficacité, aux présentations pratiques d’outils indispensables pour gagner du temps, à la sélection de livres permettant d’approfondir un sujet, et au glossaire proposant des définitions des termes spécifiques employés dans les articles.

Les besoins et attentes connus, reste à travailler sur un ou plusieurs des quatre axes permettant l’ajout de valeur.

4 manières d’ajouter de la valeur

1. Apporter de la qualité par :

  • la validation et la fiabilisation des données et informations traitées
  • le recoupement de l’information issue de plusieurs sources
  • la vérification à la source primaire
  • l’actualisation des fichiers (adresses, manifestations, organigrammes des sociétés…)
  • la détection des signaux faibles
  • la contextualisation (ajout de mots clés, classement en catégories…)
  • la diffusion d’une information nouvelle
  • la mise en perspective des informations

2. Faciliter l’accès et le traitement en :

  • regroupant des données éparses
  • structurant les informations de façon homogène
  • ajoutant des métadonnées
  • normalisant
  • classifiant
  • indexant
  • développant un thésaurus ou des ontologies
  • mettant en forme (mise en page, ergonomie)
  • analysant les ensembles de documents (text mining, cartographie…)
  • aidant à la lecture (résumé, introduction, citation, surlignage, traduction…)
  • traitant un texte linguistiquement ou sémantiquement

3. Transformer l’information en connaissance en :

  • choisissant une mise en forme des informations permettant la prise de décision
  • positionnant l’information en fonction des connaissances déjà disponibles

4. Faire gagner du temps en proposant :

  • un service sur mesure ou clé en main
  • une diffusion personnalisée et/ou ciblée
  • une délégation de certaines tâches (recherche, synthèse…)
  • une interface unique rassemblant des informations pertinentes pour chaque fonction ou métier d’une entreprise (portail, intranet…)
  • une mutualisation des ressources et des moyens